Vie étudiante

La vie étudiante

Voyage de fin d'études

La promotion 2015/2018 a  réalisé un voyage de fin d’études à Lisbonne entre le 3 et le 6/7/18, pour permettre  aux étudiant.e.s de découvrir un autre système de santé européen et identifier la possibilité de la mobilité professionnelle européenne.

Les étudiant.e.s, représenté.e.s par un comité de pilotage composé de 10 d’entre eux,  ont mené pendant près de 2 années diverses actions  pour financer ce voyage. Chacun.e, en fonction de ses disponibilités, a pu s’investir dans la préparation de repas à vendre au sein de l’IFSI et du CHAL ou dans la réalisation de paquets cadeaux dans les grandes surfaces au moment de noël par exemple. Ils.elles ont également remporté le prix coup de cœur lors du concours MNH et gagné 2000 euros. Lors de ce voyage les étudiant.e.s ont visité un établissement de formation en soins infirmiers (ESEL) et un centre hospitalier universitaire (CHU nord Lisbonne).

La visite de la ville et les temps de partage avec les formatrices ont permis que chacun.e se connaisse mieux, et ont renforcé la qualité des relations formatrices/étudiant.e.s.

Le retour en France a initié une réflexion en lien avec le  caractère itératif que pourrait prendre ce type de voyage.

Les stages à l'étranger

Dans le cadre du parcours de stage, l’IFSI Annemasse offre, depuis de nombreuses années,  la possibilité aux étudiant.e.s de troisième année de réaliser un stage de 5 semaines hors du territoire français. Pour les étudiant.e.s c’est la possibilité de découvrir un milieu de vie et de soins différent, de rencontrer des professionnels en soins infirmiers aux formations différentes, de s’ouvrir à des cultures différentes.

Ce stage se déroule lors du dernier semestre de formation. Il a notamment pour objectifs pédagogiques de :

  • Découvrir et comprendre le fonctionnement du système de santé du pays d’accueil et le comparer au système français ;
  • S’intégrer dans une équipe pluridisciplinaire au sein d’une association et/ou institution et s’impliquer dans la mise en œuvre du programme de santé publique ;
  • Connaitre les priorités locales de prise en charge, les problèmes de santé prévalents ;
  • Réaliser des démarches éducatives ou des actions de prévention adaptées aux besoins de la population et à la culture du pays ;
  • Adapter les soins infirmiers à la culture du pays en respectant les valeurs et les croyances des personnes soignées

Les étudiant.e.s volontaires ont des objectifs plus personnels tels la pratique d’une langue étrangère, la découverte culturelle, une initiation à un projet professionnel orienté vers l’humanitaire…
Ce stage est soumis à un processus spécifique d’autorisation. En effet, l’IFSI doit s’assurer que chaque étudiant.e est en capacité de le réaliser dans les meilleures conditions de sécurité, et d’apprentissage.
Pour cela dès la fin de la deuxième année de formation les étudiant.e.s sont invité.e.s à réfléchir à cette possibilité et à constituer un dossier argumentant leur choix, présentant le pays choisi et sa population, l’association/l’IFSI/l’établissement de santé avec lesquels ils.elles partent et offrant tous les éléments de garantie attendus.

Les frais inhérents à ce projet étant à la charge de chaque étudiant.e, ils.elles réalisent pendant plusieurs mois des actions afin d’en diminuer les coûts.
Ce sont les membres de l’équipe de direction, de l’équipe pédagogique ainsi que le médecin en charge de la médecine du voyage du Centre Hospitalier Alpes-Léman qui valident ou non chaque projet.
Lors de l’année scolaire 2017/2018, 12 étudiant.e.s de la promotion 2015/2018 sont ainsi parti.e.s par groupe de 2 à 5 vers quatre destinations : le Pérou, Madagascar, le Cambodge et le Sri Lanka.

Voici quelques un de leurs témoignages :

Stage au Cambodge :

DEHLINGER Sandra, DELAVOET Sarah, FRADAIS Vanessa, LAUDREN Romane

« Nous sommes 4 étudiantes en dernière année de formation en soins infirmiers. Au début de l’année 2018, nous avons eu la chance de pouvoir partir un mois au Cambodge pour faire un stage dans l’hôpital de la capitale. Cette expérience a été pour nous extraordinaire. Malgré des moments difficiles vécus face à la souffrance de la population nous en sortons grandies. Nous avions des appréhensions face à la barrière de la langue mais la population a toujours été accueillante et souriante avec nous, et nous comprenons aujourd’hui encore plus l’intérêt du non verbal dans les soins. Nous conseillons aux étudiants des prochaines promotions de profiter de cette opportunité que nous offre notre école. Il est bien de sortir de notre zone de confort à la veille du diplôme pour comprendre ce qu’il se passe ailleurs et relativiser sur nos propres conditions de travail. »

Stage au Pérou:

LADOUCE Manon et BARON Sarah

«  Nous avons cherché sur internet des associations ou des structures recevant des étudiants en soins infirmiers. C’est l’association « Pérou Amitié Solidaire » qui reçoit régulièrement des étudiants qui a organisé notre stage. Nous avons été dans deux structures différentes :

- Un dispensaire situé dans le bidonville de Lima. Nous faisions essentiellement de la santé publique (prévention des maladies infectieuses, traitement des eaux…) et des suivis pédiatriques (vaccinations, conseils nutritionnels mère/enfant, évaluation du développement psychomoteur des enfants).

- Une association recueillant des enfants orphelins ayant un handicap physique ou mental, mais également des personnes âgées ayant un déficit (physique ou cognitif) n’ayant pas de proches pour les prendre en charges. Les missions qui nous ont été confiées étaient très diverses : des soins de confort aux soins techniques infirmier mais également l’accompagnement et la participation aux activités de la vie quotidienne (école, loisir, hôpital…). Les équipes nous ont très vite intégrées, elles nous ont aidées à nous adapter au système de santé péruvien. Ce que nous retenons principalement de ce stage et ceux dans les deux structures c’est l’importance de la polyvalence afin de mener à bien les missions qui nous étaient confiées. Ce stage a été une expérience inoubliable pour nous tant sur le plan professionnel que personnel. »

Stage au Sri Lanka:

EL ABBOUI Nabil, GAUD Justine, PETIT Justine, FOURNIER Zoé

« Ce projet s’est construit autour de nos intérêts communs, notamment concernant la culture du soin à l’étranger. Il a nécessité de libérer beaucoup de temps pour son organisation ce qui nous a parfois été difficile mais finalement bénéfique pour notre pratique. Cette expérience enrichissante nous a permis de découvrir la culture, la population et d’évoluer sur le plan professionnel et personnel.Nous revenons grandis de ce stage inoubliable, durant lequel nous avons pratiqué les soins infirmiers dans un autre contexte mais dans un cadre plus qu’agréable. »

Une section "Running" à l'IFSI

Nouveauté. Sous la houlette de A.M Athénius, documentaliste , une section "running" est mise en place pour le bien être des étudiant.e.s et du personnel de l'IFSI et l'IFAS. Tous les jeudis à12h15, les plus courageu.x.ses partent trottiner.

Les buts :

  • fédérer un groupe autour du sport dans la bonne humeur
  • allier une tête bien pleine dans un corps sain
  • être représentatif aux manifestations sportives (course de la Saint Bruno dans le cadre d'Octobre Rose le 7 octobre et d'autres à venir).